LA PHARMACIE VOUS PROPOSE DE FAIRE LE POINT SUR LE CORONAVIRUS

Par votre pharmacien
LA PHARMACIE VOUS PROPOSE DE FAIRE LE POINT SUR LE CORONAVIRUS

TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA PHARMACIE DU VIEUX DOULON (cliquer ici)


Le coronavirus conserve encore une bonne part de mystère. 

Il joue avec les nerfs voire l’égo de nombreux scientifiques, obligés de devenir très prudents, humbles, amenés à faire des mea-culpa.

L’origine du virus reste encore inconnue. 

On sait qu’il est parti de la ville de Wuhan en Chine. 

On a beaucoup entendu parler du marché de Wuhan, des chauves-souris, du pangolin... les scientifiques n’ont aucune certitude là dessus.

Les plus grands généticiens actuels, dont Alexandra Caude-Henrion, travaillent activement pour tenter de retracer l’histoire de ce virus (analyse phylogénétique).

Certains médecins, dont Luc Montagnier, (Prix Nobel de Médecine pour ses découvertes sur le VIH) ont même évoqué comme source possible, un laboratoire de Wuhan, ville chinoise qui étudie les coronavirus.

Ce que l’on sait, aujourd’hui avec certitude, c’est que les Chinois ont dissimulé de nombreuses informations, qui ont été relayées par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) et qu’ils ont faussé de nombreux chiffres. 

Le tout contribuant à rendre quasiment impossible d’imaginer que ce coronavirus pouvait occasionner une telle pandémie (épidémie planétaire) et donc aux différents pays du monde de s’organiser pour gérer la crise.

CES CORONAVIRUS QUI SONT T’ILS ?

C’est une famille de virus qui infectent essentiellement les animaux.

Normalement, ils ne touchent pas l’homme.

Depuis 2004, on a connu trois épidémies au cours desquelles un coronavirus est passé de l’animal à l’homme, avec ensuite une contamination « inter-humaine ». 

Le SRAS, le MERS et nCOV, coronavirus actuel.

Son vrai nom est SARS-CoV-2 (SARS pour "Syndrome Aigu Respiratoire Sévère" et CoV pour "CoronaVirus).

QUELLES SONT LES PARTICULARITÉS DU CORONAVIRUS ACTUEL ?

Notre coronavirus actuel est très différent dans son comportement, des précédents coronavirus humains, le SRAS et le MERS.

Tout d’abord, SA LÉTALITÉ (ou risque de mort) EST TRÈS FAIBLE 0.5 à 3 % par rapport aux autres coronavirus, 10 à 34 % de létalité (mortalité).

Mais SA CONTAGIOSITÉ (le fait de transmettre le virus à d’autres hommes) EST INCROYABLEMENT ÉLEVÉE. 

Alors que le SRAS et le MERS avaient tué entre 700 et 800 personnes, le coronavirus nCov a déjà tué plus de 260.000 personnes dans le monde, à la date du 6 Mai 2020.

QUEL EST LE DÉLAI D’INCUBATION ET LA DURÉE DE CONTAGIOSITÉ DU CORONAVIRUS ?

Le délai d'incubation (est la période entre la contamination et l'apparition des premiers symptômes) du coronavirus COVID-19 est de 3 à 5 jours en général, et peut s'étendre à 14 jours. 

Avec ce coronavirus, la contagion commence avec le début des symptômes, parfois les gens n'ont pas de symptômes, et DURE UNE SEMAINE APRÈS L'ARRÊT DE TOUS SYMPTÔMES, on est totalement guéri mais on peut encore transmettre le virus.

On admet aujourd’hui que l’ON EST CONTAGIEUX TROIS SEMAINES.

A QUOI RESSEMBLE LA MALADIE COVID-19, provoquée par le coronavirus ?

La maladie se traduit par des SIGNES MODÉRÉS SOUVENT MÉCONNUS DU GRAND PUBLIC ou une absence de symptômes DANS PLUS DE 80 % DES CAS.

Ces signes mineurs sont notamment la fièvre, des courbatures, maux de tête, maux de gorge, douleurs thoraciques, douleurs musculaires ou osseuses,
une perte partielle ou totale du goût ou de l’odorat, qui peut s’observer avec d’autres virus mais restent rares, alors qu’elles sont relativement fréquentes dans le Covid-19...
des troubles ORL ressemblant à de l’allergie, des yeux gonflés et rouges.

Mais également, des atteintes cutanées, car le coronavirus s’attaque aux vaisseaux sanguins. 

Elles sont moins connues et peuvent prendre la forme de décolorations ou lésions au niveau des mains ou des pieds, des plaques rouges, des vésicules….

QUELLES STRATÉGIES SONT POSSIBLES POUR COMBATTRE LE CORONAVIRUS ?

En l’absence de vaccin, il y en a trois, confiner tous le monde, placer les malades en quarantaine, généraliser le port du masque et bien sûr, plus ou moins, combiner ces trois options.

Les pays qui ont le mieux géré la crise jusqu’à présent, si l’on s’en tient au nombre de morts, sont Israël, l’Allemagne et la Corée du sud.

Ils ont misé sur un diagnostic massif de leurs populations et le port du masque.

https://www.dkv.global/safety-ranking

Le palmarès établi par le Deep Knowledge Group et publié dans le magazine américain «Forbes», donne également le classement des PAYS LES PLUS À RISQUE pour le covid-19. 

On trouve en tête l'Italie, suivie des États-Unis, du Royaume-Uni, de l'Espagne, de la France (5ème).

https://www.dkv.global/covid

Le problème rencontré par d’autres pays, comme l’Angleterre, est que la Chine leur a fourni des tests de très mauvaise qualité aux résultats peu fiables.

Il faut, donc, non seulement avoir les tests, mais les bons tests, c’est à dire les bons réseaux, mais aussi être capable d’organiser, l’après, la logistique de réalisation des tests auprès de la population.

QUELLES SONT LES PERSONNES À RISQUE ?

Les personnes fragiles sont bien connues aujourd’hui.

Il s’agit des personnes âgées de plus de 70 ans, car les défenses immunitaires diminuent progressivement à partir de cet âge.

Les personnes immunodéprimées par des maladies ou traitements, les personnes présentant une obésité.

Les hommes semblent plus touchés que les femmes.

Les enfants, du fait a priori de l’immaturité de leurs poumons, semblent protégés.

Pour stopper l’épidémie, il faudrait que 70 % de la population soit immunisée.

Miser sur cette IMMUNITÉ COLLECTIVE est une stratégie

pour protéger les plus fragiles.

Actuellement, on estime que seuls 5 à 6 % des Français sont immunisés.

Ils ont fabriqué des défenses immunitaires, les anticorps, contre le coronavirus.

On sait aujourd’hui que cette immunité les protège, ils ne seront pas recontaminés.

LES CONSEILS DE LA PHARMACIE POUR LA SORTIE DU CONFINEMENT

Tout ce qui contribue, d’une manière globale, à une bonne hygiène de vie est particulièrement bienvenu en ce moment.

Une bonne alimentation, retrouver des liens sociaux de qualité, rire... faire du sport, de la méditation, marcher dehors dans la nature et profiter de la lumière naturelle, écouter de la musique.

Au comptoir, A LA PHARMACIE, NOUS SAURONS VOUS CONSEILLER des plantes, probiotiques... pour renforcer votre immunité,
mais aussi des solutions pour réduire le stress, qui nuit à l’immunité… bref un échange utile, personnalisé et si possible, un moment de détente.

L’ensemble de ces éléments contribuent à RENFORCER LES DÉFENSES IMMUNITAIRES, DONC À MIEUX COMBATTRE LE CORONOVIRUS.

Pour terminer, ON NE CONNAÎT PAS ENCORE LES CONSÉQUENCES DU CONFINEMENT, qui ne sont malheureusement pas que sanitaires, mais également psychiques, psychologiques, économiques et sociales…

On va sortir progressivement du confinement à partir du 11 Mai en France,
UN NOUVEAU CHALLENGE COMMENCE.

NOUS SERONS LÀ, À VOS CÔTÉS !…

Sabine VG (Pharmacien)

Mon texte est largement inspiré de l’interview de la généticienne Alexandra Henrion-Caude

https://www.youtube.com/watch?v=3VLz2k-EwEU

https://www.youtube.com/watch?v=JnzxcyrryYU

TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA PHARMACIE DU VIEUX DOULON (cliquer ici)

Photo Pixabay